Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

UE : Projet SCOoPE : économiser l?énergie en industrie

04/04/2018 - François-Xavier Branthôme - Read in English
SCOoPE encourage l'utilisation des énergies renouvelables dans les coopératives

De multiples raisons de nature économique, réglementaire, environnementale ou commerciale placent aujourd’hui – et de plus en plus – la gestion intelligente de l’énergie au centre des préoccupations des entreprises de transformation agroalimentaires. Durcissement et renchérissement de la politique européenne en matière de CO2, demande croissante des consommateurs pour des produits « propres » et tracés, globalisation de la compétition et « sourcing » toujours plus exigeant – l’utilisation maîtrisée et raisonnée de l’énergie et la réduction de la dépense correspondante sont devenues incontournables.
Investir pour économiser et le faire grâce à une énergie propre : c’est ce que propose le projet européen SCOoPE, coordonné par Cooperativas Agro-alimentarias de España, dont l’objectif est de réduire à court terme de 10 à 15% la consommation d’énergie des sites agroalimentaires appartenant aux secteurs cibles du projet, en particulier les sites liés aux coopératives, sans aucune réduction de leur capacité de production. 

SCOoPE implique de nombreuses entreprises en Espagne (28), en France (20), au Portugal (8), en Grèce (8) ainsi qu’en Italie (6), au Danemark et en Suède.

Le projet SCOoPE vise quatre secteurs : les industries de transformation des jus et concentrés de fruits et légumes (notamment de tomates), les industries de la viande, les industries laitières et les industries céréalières de séchage. Dans le cas des filières de transformation des fruits et légumes (jus et concentrés), les procédés industriels nécessitent une consommation d'énergie élevée. Les étapes du process réputées les plus « énergivores » sont les traitements thermiques (pasteurisation, évaporation, stérilisation, etc.) classiquement rencontrés dans les procédés de fabrication des jus et des concentrés.

Une analyse de benchmarking de leurs consommations d’énergie basée sur l’obtention d’IPC (Indicateurs de performance clés) sera mise en œuvre dans chaque coopérative participante. Chaque site agro-industriel intéressé pourra également réaliser cette analyse à travers le logiciel d’auto-évaluation qui a été développé dans le cadre du projet. SCOoPE favorisera l’adoption de technologies innovantes transversales et spécifiques qui ont fait leurs preuves dans d’autres secteurs industriels mais qui ne sont pas encore utilisées dans les secteurs cibles du projet. 
Schéma des IPS (Indicateurs de performance clés) pour la filière fruits et légumes, répartis en quatre niveaux, du niveau inférieur au niveau supérieur: l'industrie, le produit, le process et l'équipement.
(Voir également complément en annexe.)


Néanmoins, le projet vise des économies plus conséquentes dans le moyen-terme avec de nouvelles solutions peu onéreuses d'énergie intelligente, notamment par la mise en œuvre de systèmes collaboratifs de gestion d'énergie (« Collaborative Energy Management Systems ») dans des conditions opérationnelles. Ce projet tirera avantage des complémentarités et des synergies entre les sites industriels participants – présentant des caractéristiques similaires ou une proximité géographique – et s'en servira pour améliorer leur efficacité énergétique conjointe. À cette fin, 6 regroupements industriels pilotes dans 5 pays différents seront mis en place et serviront pour l'évaluation des améliorations de consommation énergétique totale ainsi que des coûts associés qui pourraient être réalisés par la mise en œuvre commune de procédures basées sur la norme ISO 50.001 et soutenues par des logiciels spécifiques développés dans le cadre du projet.

De plus, en vue de la réalisation de ces objectifs, le projet comprend l'implication directe d'équipementiers et d'institutions financières qui permettront de réaliser les investissements nécessaires afin d'améliorer l'efficacité énergétique des sites agroalimentaires. Les relations ainsi établies entre des opérateurs de la filière alimentaire et d'autres parties-prenantes importantes (fournisseurs technologiques et institutions financières) devraient également dynamiser de futures collaborations entre ces structures, au-delà de la durée de vie du projet.

Enfin, le projet donnera naissance à un réservoir de ressources humaines spécifiquement qualifiées, des connaissances et des techniques éprouvées dans la pratique, et des outils informatiques dédiés. Tous ces résultats seront utiles et applicables pour des milliers d'autres sociétés européennes actives dans les mêmes secteurs de la filière alimentaire ou qui utilisent les mêmes process industriels. En vue de cet objectif, des efforts soutenus de dissémination et d'échange d'expériences de la part d'entreprises directement impliquées, au profit de sociétés européennes semblables, devraient motiver des changements dans le comportement des responsables afin de rendre plus systématique leur focalisation sur l'amélioration continue de l'efficience énergétique.
 
Le projet SCOoPE est financé par le programme européen Horizon 2020, dont il recevra 1,79 million EUR, et qui se terminera en 2019. Quatre entreprises d'Estrémadure, dont le site CarVeg (Apis, ex-Carcesa) de Merida (détenu conjointement par Acopaex et Tomates del Guadiana), figurent parmi les 81 entreprises sélectionnées pour le projet.
Selon la presse espagnole, conviée à une conférence sur les énergies renouvelables organisée le 14 février dernier à l'Université Polytechnique de Madrid, l’initiative devrait être étendue à près d'une centaine de coopératives dans sept pays de l'Union européenne. 

(Voir aussi notre dossier sur les Systèmes de quotas d’émissions CO2)

Sources : Hoy.es, SCOoPE web site

Quelques données complémentaires
Pour de plus amples informations : https://scoope.eu/
Outils de benchmarking : https://scoope.eu/useful-tools/

Pour mémoire, l’un des 14 Indicateurs de Performance Clés détaillé pour le process de transformation des concentrés de tomate.
 
 
 
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
IFT S.r.l.
Most popular news
Featured event
15th World Processing Tomato Congress and 17th ISHS Symposium on Processing Tomato
Our supporting partners
Library Z-Library