Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Argentine : récolte en tous points satisfaisante

28/01/2019 - François-Xavier Branthôme - 2019 Season - Read in English
Les quantités et la qualité sont au rendez-vous

San Juan : 50% de la production nationale en 2019 ?
Si les conditions météorologiques n’interfèrent pas, la récolte de tomates d'industrie de San Juan atteindra cette année près de 200 000 tonnes métriques (mT), ce qui signifie que la région assurera, pour la première fois, la moitié de la production nationale argentine.
Pour l’instant, les sources locales indiquent que la production est satisfaisante en termes de quantités comme de qualité, et ne signalent que quelques difficultés liées à la présence de mauvaises herbes : en effet, les conditions très venteuses et nuageuses du printemps ont gêné les applications d’herbicides et de produits phytosanitaires. En date du 25 janvier, les surfaces plantées occupent 5 541 hectares, pour une production prévue de 400 000 mT cette année ; quelques pluies ont touché la région de San Juan, mais les rendements restent très bons, de l'ordre de 100 à 120 mT/ha en moyenne. La récolte va débuter dans la région de Mendoza, où 400 ha ont été affectés par la grêle dans la partie nord-est de la région. La situation est satisfaisante dans les régions du Rio Negro et de La Rioja, avec des températures et une humidité élevées.
 
Selon les estimations officielles, la contribution plus importante de San Juan à la production nationale en 2019 est seulement la conséquence du maintien des surfaces plantées dans cette région, dans un contexte de diminution de 10% environ du total des surfaces nationales, en raison des difficultés économiques. M. Ariel Lucero, le Ministre de l’Agriculture, a récemment expliqué que San Juan – qui accueillera le prochain Congrès Mondial de la Tomate d’Industrie du 15 au 19 mars 2020 – avait produit près de 164 000 mT l’année dernière sur 1 959 hectares (83,7 mT/ha) alors que l’ensemble de la récolte argentine (436 000 mT) avait été produit sur une surface totale de 6 500 hectares (soit un rendement national moyen de 67 mT/ha et un résultat « hors San Juan » inférieur à 60 mT/ha).

Pour 2019, le ministre estime que le déclin des surfaces plantées dans certaines provinces, comme le Rio Negro, entrainera une diminution des quantités produites, qui pourraient ne pas dépasser 400 000 mT : « Malgré une campagne de crise dans la région de San Juan, les surfaces se sont maintenues et, en dépit d’un léger recul les rendements ont parfois atteint en moyenne l’an dernier le niveau historique de 100 mT/ha, de sorte que nous pouvons envisager une récolte de 200 000 mT qui représentera 50% de la production nationale totale ».

La récolte de tomates a commencé début janvier dans la province de San Juan, mais les choses sérieuses n’ont réellement débuté que le 7 janvier et devraient durer jusqu'aux mois d'avril et mai. Le président de l’Association Tomate 2000, Guillermo Quiroga, a déclaré que les premières parcelles récoltées affichaient des rendements similaires à ceux de l’an dernier (98 mT/ha selon les chiffres officiels).
« La production de San Juan reste plus performante que celles des autres régions, grâce à l'intégration technologique. Ici, plus de 90% des plantations sont irriguées au goutte-à-goutte », a déclaré Quiroga. Le développement de la mécanisation intégrale des cultures, avec un pourcentage élevé de récolte mécanique, constitue également un élément décisif.
 

Concernant la transformation, le ministère de l’Industrie rappelle que le principal site de transformation de la région de San Juan, l’usine de La Campagnola (groupe Arcor), accroît sa capacité cette année mais diminue celle du Río Negro. En 2019, l'entreprise démarre de nouvelles lignes et devrait traiter 110 000 mT, contre 86 000 mT l'an dernier. Lucero a ajouté qu'environ 10 000 mT seraient également transformées, en provenance de la région de Mendoza. « Avec une récolte régionale de l’ordre de 200 000 tonnes, cette usine sera responsable à elle seule de la moitié de la production locale », a ajouté M. Lucero.

La presse régionale explique que le prix payé au producteur est finalement fixé en fin de saison. Les producteurs précisent que leur point de départ est le prix de clôture de l'année précédente, soit 1,93 peso argentin par kilo (45 Euro/mT soit 51 USD/mT). « Mais nous espérons tous que cette année, l'industrie augmentera le prix et accompagnera la hausse des coûts consécutive à la dévaluation", ajoutent-ils.
 

Source : diariodecuyo.com.ar/economia
 
 
Actualités liées

Argentina: opportunities on the worldwide market?

See details

Argentina: The surface planted remains stable in San Juan

See details

Argentina: a good harvest, but prices are too low

See details

Argentina: The industry has asked for special protection measures

See details

Argentina: finding finance remains the major problem

See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
Trade Data Monitor
Most popular news
Featured event
14th World Processing Tomato Congress & 16th ISHS Symposium on the Processing Tomato
Our supporting partners