Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Exportations 2021/2022 de concentré de tomate - le TOP10

22/02/2023 - François-Xavier Branthôme - Architecture of Trade - Read in English
Les quantités restent supérieures à celles de la période pré-Covid, mais le rythme de croissance impulsé par la pandémie tend à se tasser.

Sur la base des déclarations des entreprises exportatrices auprès des autorités douanières des principaux pays intervenant sur le marché mondial des concentrés de tomate (HS codes 200290..), le résultat de l’exercice juillet 2021/juin 2022 pour les pays du TOP10 du secteur a été inférieur de 2,8% en volume à celui de 2021, mais  a progressé de 3,7% par rapport à la période pré-Covid (2016/2017, 2017/2018 et 2018/2019).
Ce résultat s’inscrit dans la ligne de celui de l’activité globale commentée dans un précédent article en octobre 2022, qui faisait apparaître un retrait de l’activité globale d’un peu moins de 3% par rapport à l’exercice précédent et des quantités mobilisées  supérieures de plus de +5% à celles mises en œuvre avant l’emballement de la consommation et des échanges au printemps 2020.

Les ventes extérieures cumulées des pays du TOP10 se sont élevées en 2021/2022 à peu moins de 3,215 millions de tonnes métriques (mT) de produits finis ; le détail des informations fournies aux services douaniers en matière de catégories (teneur en matière sèche) permet d’estimer à 17,9 millions mT les quantités de tomate « matière première » mobilisées par les échanges des dix pays leaders sur cet exercice. De la même manière, les quantités de tomates fraîches engagées dans les mouvements mondiaux de dérivés industriels peuvent être estimées à 19,6 millions mT, ce qui situe l’activité des pays du TOP10 entre 91 et 92% de l’activité mondiale totale.
TOP10 : Chine, Italie, Espagne, USA, Portugal, Iran, Turquie, Chili, Ukraine, Grèce

Au-delà des quantités, les données fournies en matière de quantités et de qualités exportées par les entreprises concernées des pays exportateurs de façon générale font apparaître un contraste net entre les dynamiques des pays du TOP10 et celles des autres pays intervenant sur le secteur : ainsi, entre les deux derniers exercices (2020/2021 et 2021/2022) le recul des ventes extérieures de produits finis a été plus marqué au niveau des « autres pays » (-3,5%) qu’au sein du TOP 10 (-2,8%) ; inversement, la progression des performances exportatrices entre la période pré-Covid et le dernier exercice a été beaucoup plus lente pour l’ensemble du TOP 10 (3,7%) que pour les « autres pays » (20%). 
Cette différence explique sans doute en partie la perte progressive d’influence du TOP10 dans le concert mondial des exportations de concentrés, entre la période qui a précédé la pandémie et le dernier exercice : en dépit des approximations inhérentes  à la nature déclarative des informations collectées et aux imperfections de la nomenclature douanière, on peut estimer que les quantités exportées par le TOP10 n’ont représenté qu’environ 91% des échanges mondiaux en 2021/2022, en net recul par rapport aux 92,5% enregistrés sur la période 2016-2019. Le tassement est intervenu indépendamment de la crise Covid puisque la dynamique semble s’être amorcée quelques années plus tôt, aux alentours de l’exercice 2011/2012, à un moment où les exportations du TOP10, à leur maximum, représentaient un peu plus de 96% des approvisionnements mondiaux.

De plus, la baisse des tonnages mobilisés semble s’être accompagnée d’un attrait croissant de la clientèle pour des produits finis techniquement toujours plus performants mais d’une teneur moins élevée en matière sèche ; ce glissement s’est traduit par une diminution légère à l’échelle globale de la teneur moyenne en matière sèche des produits exportés, qui a également contribué dans une modeste mesure à l’érosion de la prépondérance du TOP10, puisque dans le même temps les produits exportés par les « autres pays » semblent n’avoir été que peu - voire pas du tout - affectés par cette évolution de la demande.

A la différence de ce qu’a connu la filière jusque dans la première décennie des années 2000, la configuration actuelle de la demande n’est plus génératrice de croissance rapide des volumes échangés ni mobilisatrice de surfaces de culture et de capacités de transformation importantes : depuis maintenant une dizaine d’années, mis à part l’épisode exceptionnel lié à la pandémie, la croissance en volume n’est plus portée que par le développement des produits « basse concentration » (codes 20029011 et 19). La croissance molle observée à partir de 2011/12 en particulier pour l’ensemble du TOP10 s’appuie sur un rythme annuel d’environ 0,4% sur les dix derniers exercices alors que les exportations progressaient avant cette date à un rythme de l’ordre de 7%. 
Dans le détail, le rythme annuel d’environ 7 à 8% qui animait les exportations des produits sous codes 20029031, 39, 91 et 99 du TOP10 entre 1997/98 et 2011/2012 a fortement baissé et se trouve désormais compris entre -0,1% et 0,3%. Dans le même temps, la progression des exportations des produits sous codes 20029011 et 19, proche de 2% avant 2011/12, a nettement augmenté et s’approche désormais de 6% pour les dix derniers exercices (voir les informations complémentaires en fin d’article).
Sans parler de plateau, force est de constater que les quantités de tomate fraîche mobilisées par le cumul des exportations des pays du TOP10 n’ont augmenté que d’un peu plus de 730 000 mT depuis 2011/12, alors qu’elles avaient progressé de près de 10,6 millions mT au fil des quinze exercices précédents.

Principal moteur de l’essor des exportations des produits « basse concentration » (codes 2002111 et 20029019), la filière italienne occupe environ 72% du segment, avec seulement deux filières concurrentes significatives, en Chine (12%) et en Espagne 10%).

Le segment des produits de 12 à 30% de matière sèche (codes 20029031 et 20029039) est plus partagé, où la prépondérance des produits chinois (26% du marché en 2021/22) est de plus en plus remise en question par des produits italiens (20%) mais aussi plus récemment par des produits turcs (22% du marché en 2021/22). Les autres filières, notamment portugaises et iraniennes et, dans une moindre mesure espagnoles, US, chiliennes, etc. se partagent les 30% restants de ce segment.

Les produits à forte concentration rencontrés sur le marché sont majoritairement chinois (41% en 2021/22) et dans une moindre mesure, US (17%), espagnols (15%), portugais (11%) et chiliens (7%).

Quelques données complémentaires
Contribution de chacun des pays du TOP10 au cumul des exportations, pour les vingt-cinq derniers exercices commerciaux.

Evolution des exportations de concentrés de tomate (codes 200290..) de l’ensemble des pays du TOP10 (indice 100 en 2010/2011), par catégories de produits (teneur en matière sèche).

Comparaison des rythmes de progression (taux de croissance annuel composé) des exportations de concentrés de tomates (codes 200290..) exprimées en équivalent matière première, de 1997/98 à 2011/12 et de 2011/12 à 2021/22.

Source: Trade Data Monitor
Sociétés liées

Trade Data Monitor

Services (Training, Consultancy, Transport, etc.…) See details
Actualités liées

World paste trade in 2021/2022

13/10/2022 See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
ROSSI INGEGNERIA ALIMENTARE
Most popular news
Featured event
16TH WORLD PROCESSING TOMATO CONGRESS AND 18TH ISHS SYMPOSIUM ON PROCESSING TOMATO
Our supporting partners
Pharmacie en ligne Pharmacie Centrale Meudon la Forêt avec les meilleurs prix en France.