Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Prix d'ouverture Italie 2020 : hausse sensible

21/10/2020 - François-Xavier Branthôme - Architecture of Trade - Read in English
Le 9 octobre dernier, la Chambre de Commerce de Parme a repris ses cotations pour les produits dérivés de tomate issus de la nouvelle campagne 2020.
 

Les cotations en Euro des produits « campagne 2020 » affichent des hausses qui s’étagent de 4% à près de 16%, en fonction des segments considérés. La progression d’ensemble confirme les tensions qui s’exercent au niveau de l’offre, alors que les résultats – encore provisoires – de récolte à l’échelle mondiale en 2020 restent modestes au regard des besoins de consommation et de stocks.
Pour l’entreprise Rosso Gargano, « la demande pour les dérivés de tomate dépasse l’offre, et l’avenir de la tomate de transformation après la pandémie sera caractérisé par une évolution du prix des produits finis. L’exercice actuel s’achève, et les coûts industriels sont plus élevés, notamment en raison d’une baisse des rendements. »
Selon une analyse que partagent d’autres sources industrielles, Giuseppe Stasi, directeur des ventes de Rosso Gargano, explique que « le vrai problème sera de pouvoir satisfaire la demande de la distribution de détail, compte tenu du fait que la demande dépasse les quantités de produits disponibles. Cette année, la saison de la tomate de transformation dans la région des Pouilles a été marquée par des éléments difficiles à prévoir, causés par la pandémie pendant l’étape initiale des plantations. Ces opérations ont été retardées, ce qui a reporté tout le calendrier de production. Puis nous avons connu des problèmes d’approvisionnement en eau, suivis de pertes dans les champs en raison des pluies et de la grêle en début août. Les rendements par hectare ont été réduits de moitié. Il en résulte que la demande va dépasser l’offre. »

Les cotations de ce mois d’octobre 2020 s’inscrivent presque en droite ligne dans le prolongement des raffermissements enregistrés à l’issue des trois dernières saisons, et portent le niveau de prix du double-concentré CB italien (pris à titre d’exemple) à plus de 860 EUR/tonne, soit près de 8% au-dessus de la cotation d’ouverture d’octobre 2019 et près de 15% au-dessus de la moyenne des trois « ouvertures » précédentes.
 

Le raffermissement des prix des dérivés de tomates à l’échelle européenne est un élément rassurant pour l’avenir, même si les niveaux atteints restent parfois en deçà des meilleures cotations enregistrées en 2014 et en 2008, et s’il s’exprime dans un contexte d’élévation des coûts, tant pour la production agricole que pour l’industrie de transformation. Néanmoins, au seuil d’un exercice à propos duquel il est difficile de savoir s’il sera ou non porteur de consommation et donc de profit, plusieurs sources industrielles considèrent que l’embellie, même si elle n’est pas spectaculairement décisive en termes de rentabilité, offre des opportunités de consolidation pour mieux appréhender les défis des saisons à venir.

En tout état de cause, la conjugaison des différents paramètres commerciaux, industriels et agricoles que constituent la dynamique positive actuelle des prix dans un contexte de demande probablement croissante et de production relativement mesurée, laisse penser que la filière mondiale se positionne en cette sortie de campagne 2020 dans l’une de ses phases « optimistes » du cycle décrit par Martin Stilwell (voir ci-dessous et notre article en annexe). Beaucoup d’inconnues et d’hypothèses subsistent concernant le déroulement et l’issue de l’exercice 2020/2021, qui débute, semble-t-il, sur des bases plus satisfaisantes en termes de prix que les années passées. C’est justement le bon moment pour mettre en œuvre les enseignements tirés des précédents épisodes similaires.
 

Quelques données complémentaires
Expression des cotations annuelles italiennes d’ouverture en dollar US.
 

Le cycle d’adéquation Production/Consommation de Martin Stilwell
 
Inspiré de la Conférence de Martin Stilwell, Conférence Tomato News d’Avignon en mai 2019

Source: Camera Commercio Parma
Actualités liées

2020: a clear surge of imports

See details

Italy: clear consolidation for opening prices

See details

Crop Estimates 2019: What next?

See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
CFT S.p.A
Most popular news
Featured event
UCCE Processing Tomato Production Virtual Meeting
Our supporting partners