Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Ukraine : l'UE draine les trois quarts des exportations de concentrés

09/09/2021 - François-Xavier Branthôme - Architecture of Trade - Read in English
La hausse annuelle globale atteint 5%, et 16% sur l’UE 

L’émergence des produits ukrainiens sur le marché mondial des concentrés de tomate remonte à un peu plus de dix ans, lorsque les exportations de ce pays, quasiment inexistantes jusqu’en 2008/2009, se sont soudainement élevées aux alentours de 6 000 mT en 2009/2010 puis ont rapidement progressé à partir des années suivantes, pour atteindre plusieurs dizaines de milliers de tonnes chaque année et franchir le seuil de 60 000 mT au cours du dernier exercice. L’essor des exportations a été porté par un développement rapide des capacités de transformation et une croissance forte de la production de tomate d’industrie : les quantités traitées ont pratiquement doublé en dix ans, passant des environs de 400 000 mT en 2011 et 2012 à 850 000 en 2021 (prévisions WPTC 20 août 2021).

L’exercice 2020/2021 (juillet-juin) a vu les ventes extérieures ukrainiennes s’élever à plus de 62 300 mT de produits finis, constitués en majeure partie de purées concentrées à usage industriel de plus de 30 Brix (codes douaniers 20029091, 62% du total) ou de 12 à 30 Brix (codes douaniers 20029031) (voir les informations complémentaires en fin d’article).

Durant ce dernier exercice commercial, comme sur les trois précédents, les principaux clients des produits ukrainiens ont été polonais (41% des quantités annuelles moyennes), allemands (13%), autrichiens, tchèques et japonais (entre 5% et 6% chacun).
De fait, le profil géographique de l’activité extérieure ukrainienne est fortement orienté vers les pays de l’UE : outre ceux déjà mentionnés, d’autres pays européens sont acheteurs de produits ukrainiens parmi lesquels il faut citer la Lettonie, la Roumanie, la Grèce et les Pays-Bas. Au total, l’UE a importé près de 48 000 mT de concentrés en provenance d’Ukraine en 2020/2021, une quantité en hausse de 16% par rapport aux 41 000 mT achetées en 2019/2020 et de 21% par rapport aux approvisionnements annuels moyens (39 500 mT) de la période 2017/2018-2019/2020. L’UE a ainsi drainé près de 77% des ventes extérieures de l’Ukraine en 2020/2021, contre un peu plus de 69% sur les trois exercices précédents.

L’importance des achats émiratis, israéliens et jordaniens fait du Moyen-Orient la deuxième plus importante clientèle des concentrés ukrainiens, avec un tonnage de près de 7 000 mT sur le dernier exercice qui correspond à peu de chose près à la moyenne des trois exercices précédents.
Les quantités livrées aux pays d’Extrême-Orient, d’Europe non communautaire et d’Eurasie, représentent une part minime de l’activité extérieure ukrainienne, de l’ordre de 13% au total. Les autres régions, notamment sur les continents américains et africains, n’importent pratiquement pas de produits ukrainiens.

La filière ukrainienne n’exporte pratiquement pas de conserves (moins de 1 100 mT sur le dernier exercice, moins de 900 mT en moyenne annuelle sur les trois exercices précédents).
En revanche, elle se montre relativement active sur le secteur des sauces et ketchups, dont elle a exporté près de 19 000 mT en 2020/2021, en hausse notable (6%) par rapport aux 17 800 mT exportées en moyenne au cours des trois exercices précédents. L’essentiel des produits exportés est destiné à quelques pays géographiquement proches (Biélorussie, Russie, Géorgie, Lituanie et Moldavie, pour ne citer que les principaux).

Les ventes extérieures ukrainiennes de concentrés ont généré un chiffre d’affaires de 57,6 millions USD en 2020/2021, en hausse de 24% par rapport au résultat moyen des trois exercices précédents (46,3 millions USD). La progression pour le secteur des exportations de sauces pour la même période a été de 10%, qui a porté le chiffre d’affaires à 15,7 millions USD.
Au total, la valeur des ventes extérieures ukrainiennes de dérivés de tomate s’est élevée en 2020/2021 à plus de 74 millions USD, en hausse de 18% par rapport au résultat de l’exercice 2019/2020 et de 21% par rapport au bilan moyen (61 millions USD) des trois exercices commerciaux précédents.

Quelques données complémentaires:
La progression presque linéaire des quantités transformées a fait passer la filière ukrainienne de quelques milliers de tonnes au début des années 2000 à quelque 850 000 tonnes attendues pour la campagne 2021 en cours (estimations au 20 août dernier). Les transformateurs locaux ne cachent pas leur intention de développer rapidement leur activité dans les toutes prochaines années.

Progression et répartition des exportations ukrainiennes de concentrés, par catégories (HS codes).

Source: Trade Data Monitor
tne5961 Ukrainian exports 2016
Actualités liées

Ukraine: exports still climbing

21/07/2020 See details

Ukrainian exports: a 42% increase over four years!

20/03/2019 See details

Ukraine: exports are up 16%!

05/11/2018 See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
FBR-ELPO S.p.A
Most popular news
Featured event
14th World Processing Tomato Congress & 16th ISHS Symposium on the Processing Tomato
Our supporting partners