Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Hausse notable des échanges mondiaux de concentrés en 2020

29/04/2021 - François-Xavier Branthôme - Architecture of Trade - Read in English
Pandémie : des effets contrastés sur l’activité des grands pôles

Les exportations de concentres ont progressé de 4% en un an
L’année 2020 a confirmé la bonne tenue des échanges mondiaux de concentrés de tomate, observée et commentée dans nos précédents articles (voir les références en fin d’article) : la hausse annuelle de 2019 à 2020 a représenté un peu plus 123 000 tonnes métriques (mT) de produits finis (une hausse d’environ 3,7%), tandis que la comparaison du dernier résultat avec la performance moyenne des trois années précédentes (2017, 2018 et 2019) fait apparaître une progression conséquente, proche de 250 000 mT soit une hausse sensible d’environ 8%.
Sur l’ensemble des vingt dernières années, ce récent sursaut porte à plus de 4% le rythme annuel moyen de développement (CAGR) de l’activité ; il importe cependant de noter le contraste net qui oppose les composantes de cette croissance, avec un rythme annuel proche de 7% avant 2011 et inférieur à 2% après cette date.

Une part importante de cette hausse doit être imputée à l’effet de la pandémie CoVid sur la consommation de dérivés de tomate ; cette dynamique particulière n’a cependant été uniforme ni dans le temps ni dans l’espace, affectant à des périodes différentes et de manière tout à fait contrastée les grands pôles de transformation et d’approvisionnement mondiaux. 

Ainsi, il est clair que la progression des ventes extérieures européennes (c’est-à-dire l’ensemble des exportations des pays de l’UE y compris vers d’autres pays de la Communauté) a largement bénéficié de la crise sanitaire survenue l’an dernier ; mais aussi que celle-ci n’a fait qu’amplifier une dynamique déjà bien installée depuis 2014 ou 2015 ; par comparaison, cet effet accélérateur de la pandémie observé en Europe a totalement laissé de côté les exportations US, qui ont même accusé un recul de 3 400 mT (-1%) par rapport à 2019, et n’a pas non plus infléchi la tendance au ralentissement de l’activité extérieure US dont les volumes mobilisés l’an dernier ont été inférieurs de près de 25 000 mT à ceux de la période 2017-2019.

Concernant les ventes extérieures de purées concentrées, il semble que la crise de la CoVid, dont les premières manifestations ont été repérées à Wuhan, à 1 000 km au sud de Pékin, a nettement desservi la filière chinoise puisque les quantités mobilisées en 2020 ont diminué de plus de 74 000 mT (-8%) par rapport à celles de l’année précédente ; la performance de l’année écoulée a également marqué un repli sensible (- 35 000 mT de produits finis) par rapport au niveau moyen d’activité des trois années précédentes (2017-2019) et ce avant même que les mesures commerciales impulsées pour raisons humanitaires par les USA et les pays anglo-saxons contre les produits en provenance du Xinjiang ne produisent leurs premiers effets.

A côté de ces filières leaders, desservies qui par l’image du « pays d’origine de la pandémie », qui par un taux de change défavorable, plusieurs filières secondaires importantes ont bénéficié du « vide » laissé par la concurrence pour accroître leur activité en 2020. Cela a été le cas particulièrement avec – par ordre d’importance – la Turquie, l’Ukraine, le Pérou, la Russie et, dans une mesure plus discutable, le Chili (voir les informations complémentaires en fin d’article).
De 2019 à 2020, les ventes extérieures de concentrés turcs ont augmenté de près de 20 000 mT (+14%) pour atteindre 159 900 mT ; les exportations ukrainiennes ont progressé de près de 6 400 mT (+11%), à près de 65 000 mT ; la filière péruvienne a amélioré ses ventes extérieures de concentrés de plus de 6 000 mT (+48%) par rapport à 2019 ; les exportations russes de concentrés ont enregistré une hausse de 2 700 mT (+28%). Toutes ces progressions se sont inscrites dans des dynamiques existantes, plus ou moins marquées au cours des dernières années : de ce point de vue, le Chili fait exception, qui a enregistré en 2020 une forte hausse (+35 000 mT) par rapport à la période 2017-2019 mais également une baisse notable (-5 600 mT) de ses exportations de concentrés par rapport à 2019.

Tous ces résultats seront présentés et analysés en détail dans notre dossier annuel consacré à l’architecture des échanges mondiaux, à paraître dans notre prochain Yearbook publié à l’issue de la campagne de transformation 2021.

Quelques données complémentaires
La majeure partie de la croissance des exportations globales enregistrée en 2020 a été le fait des pays de l’UE ; les baisses intervenues sur les résultats de la Chine, des USA, de l’Extrême-Orient, de l’Afrique méridionale et de la Péninsule indienne ne figurent pas sur ce diagramme.
 

Résultats d’activité des principaux pays exportateurs de concentrés sur les quatre dernières années
 
Actualités liées

Sauces & ketchup: the main markets in 2020

23/06/2021 See details

Canned tomatoes: global market situation in 2020

25/05/2021 See details

Peru: exports are increasing

27/04/2021 See details

Global Exports of Tomato Paste, Updated April 15, 2021

21/04/2021 See details

Chile: 2020, a year of consolidation

08/04/2021 See details

Architecture of the Global Tomato Products Trade 2019/2020 (part 2)

02/11/2020 See details

Global Trade of Tomato Paste, Updated 15 October 2020

16/10/2020 See details

2020: a clear surge of imports

08/10/2020 See details

Covid-19: unexpected benefits of the pandemic

23/04/2020 See details

Worldwide consumption of tomato products, 2018/2019 (part 2)

15/04/2020 See details

Architecture of the worldwide tomato products trade in 2017/2018 (part 1)

15/05/2019 See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
Agrofusion
Most popular news
Featured event
The 2022 Tomato News Conference
Our supporting partners