Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

France : le projet Tommates de la Sonito salué par le ministre de l'Agriculture

03/06/2024 - François-Xavier Branthôme - Read in English
M. Fesneau, ministre de l’Agriculture, s’est dit « emballé » par le projet Tommates (Technique Outils et Méthanisation pour la Multiperformance des Territoires Et des Systèmes) auquel participe la Sonito.

Le ministre français de l’Agriculture Marc Fesneau était le 26 avril dernier à l’Inrae où lui a été présenté par le détail le plan ‘‘Tommates’’, un dispositif très élaboré de relance de la tomate industrielle dans un cadre de production agro écologique.
Lors de cette visite à Avignon, le ministre Marc Fesneau a salué le projet TOMMATES qui vise à recréer une filière tomate d’industrie française moderne, présenté par la Sonito, lauréat de l’appel à manifestation d'intérêt « Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires » lancé fin 2022, actuellement en phase de maturation.
M.  Le Ministre français de l’Agriculture Marc Fesneau

Après une brève présentation vidéo de la filière française de tomate d’industrie par le Directeur de la Sonito, M. Robert Giovinazzo, M. François Groell, de la Chambre Régionale d'Agriculture PACA, chef de file du projet, a évoqué les grandes lignes du projet TOMMATES et présenté l'outil SYSTERRE au nom de l'Institut ARVALIS. Mme Virginie Lesueur (GRDF) a abordé la partie méthanisation et M. Dominique Courault a fait le lien avec INRAE (Institut National de Recherche pour l'Agriculture, l'Alimentation et l'Environnement) également partenaire du projet.
M. André Bernard, Président de la SONITO et de la Chambre régionale d'Agriculture PACA, a pris la parole en guise de conclusion pour résumer les nombreux points forts de cet important projet. Monsieur le ministre s'est montré très intéressé par ce dossier qu’il a dit vouloir « suivre de près » et auquel il a promis d’apporter son soutien.

Une production agro-écologique à grande échelle
M. Fesneau a pu constater que le plan Tommates, premier projet du plan de souveraineté fruits et légumes lauréat de France 2030, est un projet très avancé de mise en œuvre d’un vaste dispositif de relance de la production de tomates de transformation, tracées et de qualité, dans des îlots de 12 à 15 ha qui accueilleraient également des cultures intermédiaires en rotations (céréales, riz, légumineuses à graines…) (voir les articles connexes ci-dessous).
Ces îlots seraient en outre dotés de méthaniseurs alimentés par les déchets de ces cultures et dont la vocation serait double : produire du digestat (un fertilisant qui viendrait en substitution des engrais chimiques) utilisé sur place et du biométhane qui pourrait parfaitement alimenter en énergie les engins agricoles ou les usines de transformation de la filière. Outre l’attrait circulaire de l’économie de ces unités, l’ensemble présenterait un caractère agro-écologique très affirmé avec une consommation d’eau réduite et raisonnée, mais apporterait également une amélioration de la qualité des sols et de la biodiversité grâce au digestat et à la rotation des cultures intermédiaires.
Enfin, sur le plan alimentaire, le pays pourrait trouver là le point de départ pour une relance de sa production de tomates transformées de qualité, qui ne représente pour l’instant qu’une part minime de sa consommation nationale. Ce programme ambitieux entend refonder sur des pratiques décarbonées et écoresponsables une filière complète de la tomate d'industrie en doublant la production française de dérivés de tomate dans le Sud de la vallée du Rhône.
 
 Marc Fesneau et André Bernard, le président de la chambre régionale d’Agriculture à l’initiative du projet Tommates.
(Photo J. Boudon)

L’aventure a été lancée depuis bientôt dix ans par André Bernard qui, parallèlement à son engagement dans le syndicalisme agricole, s’est fortement impliqué dans le devenir de l’agriculture méditerranéenne lors de ses mandats successifs de président des chambres de Vaucluse puis de la région Paca.
« Ce qui se fait ici est remarquable par son partenariat entre l’amont et l’aval, dans lequel on travaille à la fois sur la question énergétique, celles de l’eau, de l’installation et du renouvellement des générations, celle de la transformation de la filière aval avec la création d’une usine dans la Drôme en particulier, » a déclaré M. Fesneau.

Le ministre français de l’Agriculture n’a pas caché un réel intérêt pour ce projet qui a réuni de nombreux partenaires sérieux et de valeur dans un d’un consortium de 14 membres (institutionnels, organismes scientifiques, industriels, centres techniques, ONG, Agence de l’Eau, etc.). « Ce travail est exemplaire dans un moment de crise – ou de sortie de crise – agricole, car c’est aussi un moyen de se donner des perspectives. Quand on pense globalement une filière, quand on essaie d’investir massivement sur la recherche et l’innovation, quand on essaie de convaincre le maximum d'agriculteurs de se lancer et de leur dire qu’à 5, 10 ou 15 ans on a une trajectoire, alors on crée les conditions d’une confiance, d’un peu d’optimisme – ce qui ne nuit pas dans le métier – pour investir et se renouveler ».
« Je suis donc très content d’être là pour montrer concrètement que dans la crise, il y a aussi des signaux très intéressants. Ici, nous allons voir apparaître assez rapidement une filière de la tomate de transformation qui avait disparu et qui va se reconstituer ».
Marc Fesneau a assuré qu’il ne doutait pas, compte tenu de ce qu’il a vu à Avignon, que le soutien financier de l’État se poursuivrait jusqu’à la mise en œuvre effective de ce modèle totalement inédit.

Sources: draaf.paca.agriculture.gouv.fr, laprovence.com, mesinfos.fr, agriculture.gouv.fr, 
Sociétés liées

SONITO

Professional or non-profit organisation See details
Chercheurs liés

Mr ROBERT GIOVINAZZO

France

See details
Actualités liées

France: multiperformance target for the TOMMATES project

28/09/2023 See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
Goglio S.p.A.
Most popular news
Featured event
16TH WORLD PROCESSING TOMATO CONGRESS AND 18TH ISHS SYMPOSIUM ON PROCESSING TOMATO
Our supporting partners
Pharmacie en ligne Pharmacie Centrale Meudon la Forêt avec les meilleurs prix en France.