Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Kraft-Heinz enregistre d'énormes pertes

27/02/2019 - François-Xavier Branthôme - Read in English
La désaffection des consommateurs fait plonger les résultats de Kraft-Heinz

Ketchup, biscuits apéritif, macaronis au fromage… de plus en plus de produits ultra-transformés et réputés « mauvais pour la santé » sont boudés par les consommateurs, notamment aux Etats-Unis, et les résultats des entreprises qui les produisent en paient le prix.

Le géant américain de l’agroalimentaire Kraft Heinz, connu pour son ketchup et ses biscuits d’apéritif, a dévoilé une dépréciation massive qui a fait basculer ses comptes dans le rouge au quatrième trimestre, et révélé qu’une enquête de la Securities and Exchanges Commission (SEC) - l’autorité américaine des marchés - s’intéressait à ses pratiques commerciales et à sa comptabilité.
Ces nouvelles ont fait plonger son titre de 27,46% à Wall Street, à 34,85 dollars, soit son niveau le plus bas depuis la fusion entre Kraft Foods et Heinz mi-2015. C’est la pire séance boursière du groupe en près de quatre ans. 

Le groupe américain a fait savoir le 21 février dans ses résultats trimestriels qu’il avait passé une charge de dépréciation de 15,4 milliards de dollars sur deux de ses marques phares, Kraft et les produits carnés Oscar Mayer. 

Cette dépréciation reflète un changement du goût des consommateurs, qui se soucient de plus en plus des questions de santé et se tournent plus souvent vers les produits frais au détriment des aliments transformés. 

Kraft a bâti sa notoriété sur des produits comme les macaronis au fromage prêts à manger ou des sauces d’apéritif au cheddar, tandis que la marque Oscar Mayer est connue pour sa charcuterie ou ses hot-dogs. Né du rapprochement des groupes Heinz et Kraft Foods, le groupe compte parmi ses actionnaires de contrôle les milliardaires américain Warren Buffett et helvético-brésilien Jorge Paulo Lemann (à la tête du fonds d’investissement 3G). 

Dans une démarche d’entreprise visant à coller aux préoccupations environnementales montantes des consommateurs, Kraft Heinz avait annoncé l’an dernier qu’il souhaitait que tous ses emballages soient recyclables et réutilisables d’ici 2025. Aujourd’hui, la stratégie de réduction des coûts de son actionnaire 3G est pointée du doigt.

La dépréciation massive s’est soldée par une perte nette de 12,6 milliards de dollars, ramenant le bénéfice trimestriel à un niveau très inférieur aux prévisions des analystes. Le chiffre d’affaires a quant à lui enregistré une faible progression de 0,7% à 6,9 milliards de dollars sur les trois derniers mois de 2018. 

« Notre rentabilité s’est avérée inférieure à nos prévisions en raison de l’inflation inattendue de certains coûts, combinée à des économies plus faibles qu’anticipé », a commenté le directeur général du groupe Bernardo Hees, cité dans le communiqué de résultats.

Source : challenges.fr, usinenouvelle.com, sudouest.fr
 
Sociétés liées

THE KRAFT HEINZ COMPANY

Tomato processor See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS - 2 avenue du Blanchissage 84000 AVIGNON - FRANCE

contact@tomatonews.com / tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
CONESA
Most popular news
Featured event
The Tomato News Conference
Our supporting partners