Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Italie, 2018 : bilan « produits finis » en baisse par rapport à 2017?

23/11/2018 - Press release , François-Xavier Branthôme - Read in English
... mais la qualité a été meilleure que celle de l’an dernier

Le bilan de la campagne italienne a enregistré en 2018 une nouvelle baisse en termes de produits finis par rapport à celui de l’an dernier : selon l’OI Pomodoro Nord Italia, la production totale de dérivés de tomate a reculé cette année de 8,5% par rapport à 2017, conséquence des baisses importantes qui ont affecté la production de pulpe en dés (-34,6%), de concentrés (-17,8%) et de passata (-5,3%).

La campagne de transformation de tomate d’industrie dans le nord de l’Italie s’est conclue sur une baisse importante des quantités de produits finis. Les données collectées par l'OI - l'Organisation Interprofessionnelle de la tomate d'industrie du nord de l'Italie - confirment une baisse de 8,5% de tous les dérivés de la tomate (principalement les pulpes, concentrés et passata) par rapport à la production de 2017. Le bilan italien « produits finis » est ainsi passé de 1 246 758 tonnes en 2017 à 1 141 110 en 2018. 
 

Pour Tiberio Rabboni, le président de l'OI Pomodoro Nord, « la réduction des quantités de produits finis est la conséquence directe d'une baisse des surfaces dédiées, inscrite dans les objectifs lors de la phase de négociation, et d’une saison marquée par des anomalies climatiques qui ont entraîné une réduction supplémentaire des quantités livrées en usines par rapport aux volumes initialement contractés. Cette diminution prolonge et accentue celle de l’année dernière (une baisse de 5,3% du total des produits finis en 2017 par rapport à 2016) liée, comme nous le savons, à une valeur excessivement basse du Brix moyen des lots récoltés et livrés, dont la transformation débouchait sur des quantités de produits finis inférieures à celles normalement attendues de la même quantité de matière première.
Le résultat de la campagne 2018 pour le nord de l’Italie est cependant similaire à celui du bassin centre-sud italien et correspond à la tendance à une forte contraction observée au niveau des résultats mondiaux, comme cela a été le cas en Chine, en Espagne et au Portugal. Cela ne pourra que stimuler une vitalité indispensable et renouvelée de la dynamique du marché ».

Parmi les reculs les plus significatifs, le rapport établi par l’OI Pomodoro Nord pointe celui de la catégorie des concentrés (passés de 187 966 tonnes l’année dernière à 154 423 cette année), d’autant plus marquante que la production de la campagne 2017 avait déjà diminué de 20,9% par rapport à celle de 2016. Dans le détail, les segments les plus impactés par le tassement de l’activité sont ceux des triples concentrés (-38,5% par rapport à 2017) et des semi-concentrés (-34,6%), suivis des concentrés (-11,3%) et des concentrés doubles (-3,8%). Des contractions importantes ont également été enregistrées sur les quantités produites de pulpe en dés (-34,6% de 358 281 tonnes en 2017 à 245 787 en 2018) et de passata (-5,3% de 362 302 tonnes l’an dernier à 345 096 cette année). En revanche, l’organisation souligne toutefois que la production a été de meilleure qualité, comme en témoigne la teneur moyenne pondérée en matière sèche, avec un Brix à 4,78, supérieur à celui de 2017 (4,67) et source d’un meilleur rendement industriel.
 

La campagne 2018 dans le nord de l’Italie a débuté le 16 juillet et s’est achevée le 11 octobre ; selon les données définitives et consolidées de l'OI, un total de 2 818 721 mT a été contracté cette année, sur lesquelles 2 573 879 mT ont été livrées ; en raison des conditions climatiques très défavorables, des épisodes de grêle qui ont endommagé la production, de nombreux cas de maturation précoce causée par l’instabilité climatique et des attaques d’araignée rouge (tétranyque) dans la province de Parme, la qualité en réception a donné lieu à un pourcentage relativement élevé de réfactions (plus de 13%), de sorte que 2 446 932 mT seront payées aux producteurs, qui ont été transformées dans 28 usines appartenant à 21 entreprises différentes.
 
Réduction des quantités transformées par rapport aux quantités contractées, par segments de transformation

Quelques données complémentaires
Fortement affectés par les conditions météorologiques défavorables, les rendements agricoles (69,9 mT/ha) ont été cette année très inférieurs aux attentes (76,2 mT/ha) et aux résultats obtenus sur les campagnes précédentes (74,58 mT /ha l’an dernier et 71,85 mT/ha en 2016).
 
Sociétés liées

OI Pomodoro da Industria Nord Italia

Professional or non-profit organisation See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS - 2 avenue du Blanchissage 84000 AVIGNON - FRANCE

contact@tomatonews.com / tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
KAGOME Co. Ltd.
Most popular news
Featured event
The Tomato News Conference
Our supporting partners