Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

Espagne : croissance à deux chiffres pour l?activité extérieure

03/10/2019 - François-Xavier Branthôme - Read in English
Les exportations de concentrés dépassent pour la première fois le seuil des 400 000 tonnes
 
Pour la première fois dans l’histoire du commerce extérieur espagnol, le seuil des 400 000 tonnes métriques d’exportations de concentrés a été dépassé, et même largement puisque le résultat de l’exercice 2018/2019 fait apparaître un volume total exporté de près de 411 000 mT. Cette nouvelle performance place l’Espagne au 3ème rang mondial pour ce secteur en 2018/2019, derrière la Chine et l’Italie mais devant les USA. L’Espagne n’avait plus occupé cette place depuis 2006/2007.
 
La croissance annuelle sur les sept dernières années avoisine 11 % !
Pour se hisser à ce niveau, la filière espagnole a réussi, dans un marché difficile, à accroître ses ventes extérieures de près de 39 000 mT (plus de 10% !) par rapport à son résultat de 2017/2018 (372 000 mT) ; preuve de l’existence d’une dynamique de fond, ce dernier résultat s’inscrit dans une progression ininterrompue depuis sept ans, au rythme moyen annuel de croissance de 11% environ. Ainsi, les quantités exportées sur le dernier exercice sont supérieures de 25% à la moyenne des trois exercices précédents (327 700 mT de produits finis, de 2015/2016 à 2017/2018).
Tout juste égales à 200 000 mT en 2011/2012, les exportations espagnoles de concentrés ont plus que doublé en sept ans.
 
La majeure partie des ventes extérieures espagnoles de concentrés et du développement observé au cours des derniers exercices s’est construit sur le marché européen (UE28) ; bien que son importance relative décroisse lentement depuis le début des années 2000, le débouché européen a encore représenté 83% des exportations espagnoles du secteur sur les trois derniers exercices.
L’importance stratégique de cet ensemble européen pour la filière espagnole n’est plus à démontrer : le résultat de l’exercice 2018/2019 (342 000 mT) a signé une hausse de 9% par rapport à l’exercice précédent (314 100 mT) et de 22% (+ 62 000 mT !) sur la moyenne des trois exercices précédents. La progression est sans commune mesure avec celles des autres régions, dont la plus dynamique – l’Afrique méditerranéenne – n’a progressé que de 7 600 mT sur la même période (voir le tableau général des exportations de concentrés en annexe).
Sans surprise, les flux les plus importants des dernières années ont intéressé - dans l’ordre - l’Italie (20% de l’activité espagnole « UE »), l’Allemagne (18%), la France (15%), le Royaume-Uni (14%) et les Pays-Bas (10%). Les pays de l’Union Européenne orientale n’ont drainé qu’une toute petite partie des exportations de concentrés espagnols : le marché polonais, principal débouché de la sous-région, n’a accueilli que 4% environ des quantités destinées à l’ensemble de l’UE.
Le rythme annuel moyen de croissance des exportations espagnoles sur les sept dernières années sur le marché de l’UE 28 s’élève à 9,6%.
 
La filière espagnole a donc également beaucoup développé ses activités en dehors du marché européen : sur les sept derniers exercices, le rythme annuel moyen de croissance s’élève à plus de 19%. Quasiment confidentielles il y a quinze ans (6 900 mT en 2003/2004), les ventes hors UE de concentrés de l’Espagne ont mobilisé près de 69 000 mT de produits finis lors de l’exercice 2018/2019. Les principales destinations ont été japonaises, mais aussi égyptiennes, sud-africaines, russes, saoudiennes, etc.
 
 
Le chiffre d’affaires des exportations de concentrés s’est élevé en 2018/2019 à 325 millions d’Euros (un peu moins de 371 millions USD), en hausse de 12% par rapport à la moyenne des performances des trois exercices précédents. La progression impressionnante des quantités exportées a compensé les effets de la politique de prix très agressive appliquée depuis quelques années par certains opérateurs espagnols.
 
Exportations de conserves : à la recherche d’une dynamique
Les performances espagnoles en matière d’exportations de conserves n’ont pas été à l’image de la réussite enregistrée sur le secteur des concentrés. Si les volumes concernés (près de 132 000 mT en 2018/2019) placent la filière espagnole au deuxième rang mondial assez loin devant les Etats-Unis, ils restent cependant modestes en regard des résultats italiens et ne permettent toujours pas de donner corps une réelle concurrence avec le leader mondial du secteur.
De fait, après une progression spectaculaire entre 2010 et 2013, les ventes extérieures espagnoles de conserves ont marqué le pas au cours des derniers exercices. En 2018/2019, les quantités exportées ont été supérieures de 4,5% à celles de 2017/2018 (126 000 mT) mais tout juste égales à la moyenne des performances des trois exercices précédents (131 300 mT), au terme d’un retrait progressif au rythme annuel moyen de -4% sur les six derniers exercices.
 
De façon plus marquée encore que pour le secteur des concentrés, les exportations espagnoles de conserves sont presque exclusivement réservées au marché européen (UE28), qui a drainé près de 95% des volumes ces dernières années. Les principaux débouchés des conserves d’origine espagnoles se trouvent en France, au Royaume-Uni, au Portugal, en Allemagne, etc.
   
 
Le chiffre d’affaire généré par les exportations de conserves accuse lui aussi un retrait net : la valeur des exportations du secteur s’est élevée en 2018/2019 à un peu plus de 57 millions d’Euros (environ 65 millions USD), soit 4% de plus qu’en 2017/2018 mais 8% de moins que la moyenne des trois exercices précédents (2015/2016, 2016/2017 et 2017/2018).
 
Exportations de sauces
Depuis l’exercice 2010/2011, qui avait marqué le début d’une reprise pour le secteur, les ventes extérieures espagnoles de sauces ont progressé à un rythme annuel moyen supérieur à 9% ; ce développement, soutenu en majeure partie par les débouchés européens (UE28), a porté les quantités exportées par la filière espagnole à 77 900 mT en 2018/2019, en hausse de 5% sur le résultat de l’exercice précédent et de 13% sur la moyenne des trois exercices précédents (environ 68 600 mT). A l’intérieur de cet ensemble, la France a drainé à elle seule pratiquement la moitié des quantités de sauces exportées par la filière espagnole sur les trois derniers exercices, soit près de 37 000 mT de produits finis (voir en annexe) ; les autres grands pays clients des sauces espagnoles (Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, Portugal et Italie) n’ont, à eux tous, pas représenté un tiers de l’activité espagnole totale.
Avec un chiffre d’affaires généré par les exportations de 68,5 millions d’Euros en 2018/2019  (environ 78 millions USD), le secteur des sauces a signé un résultat en hausse de plus de 4,5% par rapport à 2017/2018 et supérieur de 5% à la moyenne des trois exercices précédents.
  
Les quantités de sauces espagnoles exportées vers les pays de l’UE 28 représentent 86% du total des volumes mobilisés, mais le poids des ventes hors UE tend à s’accroître sensiblement depuis plusieurs années.
 
Au total, les exportations espagnoles de dérivés de tomate ont représenté une valeur proche de 451 millions d’Euros (environ 514 millions USD) en 2018/2019. 
  
 
Quelques données complémentaires
Les exportations espagnoles de concentrés restent majoritairement destinées aux marchés européens, mais s’ouvrent progressivement vers d’autres destinations hors de la communauté européenne (Extrême-Orient, Afrique méditerranéenne, Moyen-Orient, etc.).
 
Tableau récapitulatif des exportations espagnoles de concentrés à destination des grandes régions destinataires, sur les neuf derniers exercices.
 
Les exportations espagnoles de concentrés s’appuient essentiellement sur les segments des produits de plus de 30 Brix et, dans une moindre mesure, sur les produits de moindre concentration, en conditionnement industriel ou destiné aux collectivités.
 
Détail des exportations espagnoles de sauces vers les pays de l’UE28.
 
Détail des exportations espagnoles de sauces hors UE.
 
Source : TDM
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
CONESA
Most popular news
Featured event
14th World Processing Tomato Congress & 16th ISHS Symposium on the Processing Tomato
Our supporting partners