Respect for your privacy is our priority

The cookie is a small information file stored in your browser each time you visit our web page.

Cookies are useful because they record the history of your activity on our web page. Thus, when you return to the page, it identifies you and configures its content based on your browsing habits, your identity and your preferences.

You may accept cookies or refuse, block or delete cookies, at your convenience. To do this, you can choose from one of the options available on this window or even and if necessary, by configuring your browser.

If you refuse cookies, we can not guarantee the proper functioning of the various features of our web page.

For more information, please read the COOKIES INFORMATION section on our web page.


News

AMITOM & WPTC : Situation de campagne au 28 juin 2019

29/06/2019 - Sophie Colvine , François-Xavier Branthôme - 2019 Season - Read in English
Les dernières prévisions mondiales avant le début de la récolte dans l'hémisphère nord sont de 37,5 millions de tonnes au maximum car les volumes en Californie restent incertains

Portugal
Les plantations se sont déroulées plus ou moins comme prévu, à l'exception de deux semaines d'intervalle au milieu, et elles se sont terminées au cours de la première semaine de juin. Les températures sont un peu plus basses que d'habitude et fluctuantes. Actuellement le ciel est nuageux avec 24°C. Les températures devraient augmenter à 27-30°C à la fin de la semaine, ce qui est une plage normale, et la canicule annoncée sur l’Europe devrait éviter le pays. La récolte devrait commencer au cours de la dernière semaine de juillet ou début août et les prévisions restent inchangées (1,26 million mT).

Espagne
La superficie finale plantée est inférieure de 250 hectares à l’estimation initiale, avec 33.500 hectares. Jusqu'à la date du 26 juin, les conditions ont été favorables au développement de la culture, avec des températures douces et aucun incident signalé. Une vague de chaleur est attendue cette semaine principalement dans le nord (Navarre), qui pourrait affecter la floraison en Estrémadure, mais il est trop tôt pour le savoir. La récolte devrait commencer vers le 8 - 10 juillet en Andalousie et autour du 25 juillet à Estrémadure (voir nos articles connexes). Les prévisions de récolte sont confirmées à 3 millions de tonnes.

France
Les conditions climatiques sont enfin redevenues « normales » depuis l’Ascension (30 mai) et nous arrivons maintenant sur un épisode caniculaire. Les plantations sont terminées depuis la mi-juin. Parmi les tomates les plus précoces, les conditions difficiles ont retardé et bloqué la végétation un temps. Les surfaces concernées sont relativement réduites et toutes les autres sont reparties en végétation. Il n’est pas encore possible d’évaluer les pertes éventuelles de rendement de l'ensemble dans la mesure où la météo des deux ou trois dernières semaines a été vraiment propice au développement de toutes les cultures. Il n'y a d'ailleurs rien à signaler pour le moment en ce qui concerne les bio-agresseurs, et seulement quelques difficultés dans le contrôle des mauvaises herbes. Seulement 6 hectares ont été détruits par la grêle d'il y a dix jours dans la Drôme (zone nord du sud-est).
En l’état actuel des choses, les toutes premières tomates devraient être récoltées dans le Sud-Est dans un mois jour pour jour (26 juillet), voire un peu plus tôt si les conditions véritablement estivales semblables à celles de cette semaine s'installent. Dans ces conditions, les estimations (155,000 tonnes) évoquées lors de la Conférence d’Avignon sont maintenues.

Italie Nord
Le printemps a été très inhabituel avec beaucoup de pluie, des orages de grêle dans certaines régions et des températures inférieures aux moyennes saisonnières, en particulier au mois de mai.
À partir de juin, la situation a changé et les conditions météorologiques ont été complètement différentes. L’ensoleillement et la température ont été supérieurs à la moyenne, en particulier au cours des deux dernières semaines (semaines 24 et 25).
Il est encore trop tôt pour estimer les effets de ces conditions météorologiques inhabituelles sur les cultures, mais il est probable que la récolte sera retardée d’environ une semaine. Finalement, environ 30% de la surface totale a été plantée au mois de juin, contre 10-15% maximum pour une année standard. Cela devrait se traduire par une récolte très tardive (fin septembre ou début octobre) avec toutes les incertitudes que cette période comporte en termes de résultats.
La production estimée pour la récolte reste inchangée à 2,5 millions de tonnes, mais elle pourrait être réduite à 2,45 millions mT si le rendement des récoltes précoces s’avère inférieur à celui d’une année normale, comme cela semble être le cas à l’heure actuelle.
Le 3 juillet prochain, les transformateurs auront une réunion avec les OP, au cours de laquelle des informations plus détaillées seront fournies concernant les surfaces endommagées, le retard et l'estimation du rendement pour les cultures précoces.

Italie Sud & Centre
En mai, le temps a été très pluvieux, ce qui a affecté les opérations de repiquage souvent interrompues. Environ 30 à 35% des surfaces ont été plantées en juin, beaucoup plus que d'habitude. Par conséquent, la récolte commencera quelques jours plus tard que la normale et se poursuivra jusqu'à la fin septembre/début octobre. Les superficies plantées sont supérieures à celles de l’année dernière (le chiffre officiel sera disponible après la publication des résultats de l’enquête satellite à la mi-juillet), mais les rendements moyens devraient être inférieurs, le premier niveau de floraison étant souvent de qualité inférieure. Les prévisions pour la région restent donc à 2,4 millions de tonnes.
Les contrats ont été signés à un prix « fou » de 95 Euro/mT pour les tomates rondes et de 105 Euro/mT pour les tomates longues en raison du prix élevé accordé dans le nord et des problèmes météorologiques rencontrés par les producteurs qui ont augmenté leurs coûts de traitement et nécessité de replanter certaines parcelles qui avaient été inondés.
Les prévisions totales pour l’Italie restent de 4,9 millions de tonnes.


Hongrie
Les plantations ont commencé un peu plus tard que prévu. Il n’y a pas eu de précipitations significatives jusqu'à la fin du mois d'avril, mais plus de 200 mm de pluie sont tombés mais entre fin avril et juin, qui ont perturbé le programme des plantations. Le mois de mai a été plus froid que la normale et donc la croissance des plantes a été un peu plus lente que prévu. Grâce au beau temps qui a suivi, les plantes sont de plus en plus solides et en bonne forme. Les opérateurs hongrois n’attendent pas un début de saison précoce. Les quantités attendues sont comprises entre 105.000 et 110.000 tonnes.

Grèce
La météo a été clémente dans le sud, tandis que le centre a été frappé par des tempêtes de grêle qui n’ont pas causé de dégâts importants. La récolte devrait commencer mi-juillet dans le sud et à la fin du mois de juillet dans les autres régions. La prévision reste 400 000 tonnes.
 
Tunisie
La surface plantée en 2019 est en augmentation (+31%) avec 18.100 hectares contre 13.780 hectares en 2018. Avec un rendement moyen estimé à environ 65 mT/ha, la production est estimée à 1 180 000 tonnes, dont 850.000 tonnes destinées à la production de concentré de tomate et 30.000 tonnes destinées à la production de conserves de tomate. La production de double concentré devrait être de l’ordre de 130 000 tonnes et celle de conserves de 22,000 tonnes. Le prix d’achat des tomates pour la campagne 2019 est un prix de base de 170 TND/mT ≈ 50 Euros/mT.
Jusqu’à fin juin, les conditions climatiques étaient favorables pour le développement végétatif des plants et des fruits de tomate. La récolte a débuté à partir du 17 juin dans les régions du centre (Kairouan et Gafsa) et la campagne de transformation a démarré au cours de la dernière semaine de juin au niveau de trois usines; cependant la plupart des usines entreront en activité au cours de la première semaine de juillet.

Turquie
Les plantations dans le sud ont été beaucoup plus importantes que l'année précédente. Les plantations dans le nord ont également été légèrement supérieures à celles de l'année précédente. Jusqu'à présent, le temps n’a pas été idéal mais il n'y a pas eu d'inconvénients majeurs. Les cultures semblent dans un état satisfaisant. Les opérateurs locaux s’attendent à ce que leurs prévisions précédentes constituent un minimum et prévoient désormais une récolte plus proche de 2 millions de tonnes.

Ukraine
Le mois de mai a été plus frais et pluvieux que d'habitude. Cela n'a pas affecté le repiquage mais a entraîné un retard d'une semaine dans le développement des tomates «précoces». En raison des conditions humides, les tomates ont nécessité des traitements supplémentaires pour la protection des cultures. Le mois de juin est chaud avec des averses et des grêles estivales (aucun dommage signalé). Jusqu'à présent, la pression des insectes et des maladies est normale pour ce stade de développement de la culture. La majorité des tomates ukrainiennes est dans un état satisfaisant. Les opérateurs locaux estiment que la saison de récolte commencera début août. La prévision précédente de 850.000 tonnes est confirmée.

Russie
Les conditions météorologiques ont été mauvaises fin avril-début mai avec des températures basses et des pluies abondantes dans toutes les zones (et même de la neige dans la région de Kabardino-Balkarie, à la frontière avec la Géorgie), ce qui a retardé la plantation de 10 à 15 jours. Le repiquage n’a pas été effectué dans les meilleures conditions mais des retards pourraient être rattrapés si les conditions météorologiques sont désormais favorables. La superficie totale plantée est d'environ 7 000 ha. Les prévisions ne changent pas et restent de 550,000 tonnes, mais une grande partie de la récolte pourrait être effectuée en septembre.
 
Californie
La récolte débutera avec quelques quantités de tomates biologiques aux alentours du 30 juin. Pour les productions conventionnelles, la récolte devrait commencer vers le 6 juillet dans le sud de l’Etat, et vers la fin du mois dans le nord. Les  conditions météorologiques ont été normales au cours des dix derniers jours, et devraient rester identiques selon les prévisions pour la semaine à venir.
Comme cela a été signalé dans le courant du mois, une surface d’environ 16 000 acres (environ 6 000 hectares) a été impactée par un épisode important de grêle dans le sud du comté de Fresno et dans celui de Kings. A ce jour, une petite partie de ces cultures a été abandonnée. En raison d’un printemps plus humide que d’habitude, la pression sanitaire dans les champs s’est accrue. Il est probable que la récolte dans son ensemble sera inférieure à l’estimation de 12,1 millions de tonnes courtes (10,97 millions de tonnes métriques). La filière californienne sera en meilleure position pour faire une estimation lorsque la récolte aura complètement démarré.

Canada
Malgré un printemps frais et humide en Ontario, toutes les surfaces sous contrat devraient pouvoir être plantées avant le 20 juin. La plupart des variétés précoces progressent bien et les cultures semblent en meilleure situation que prévu compte tenu des conditions de plantation, avec peut-être une semaine d’avance environ par rapport aux attentes. Il y a quelques signalements précoces de moucheture bactérienne et de Pythium dans quelques-uns des premiers champs.

Chine
En date du 24 juin, la superficie plantée est de 660 000 mu (44 000 ha) et la production est estimée à environ 4,3 millions de tonnes métriques. Au début, les conditions météorologiques ont été clémentes et pluvieuses, mais la croissance est normale et il devrait pleuvoir à l’avenir.

Afrique du Sud
La saison est terminée dans la région de production estivale et le tonnage total est estimé à 40 000 tonnes, comme précédemment. Dans la région hivernale, la campagne de récolte est maintenant à mi-parcours et une infestation (mouche blanche) est présente, ce qui affectera la production totale. Par conséquent, les prévisions sont abaissées de 10 000 tonnes supplémentaires pour atteindre 90 000 tonnes. En conséquence, la production totale de tomates en Afrique du Sud est estimée à 130 000 tonnes, en baisse de 7,1% par rapport à la précédente estimation de 140 000 tonnes.

USA Midwest
La saison des plantations a définitivement constitué un défi et, pour toutes les cultures, de larges portions des surfaces prévues n’ont pas été plantées. La superficie consacrée à la tomate a nettement diminué, en particulier dans l’Ohio. Bien que les opérateurs locaux n’aient aucune information spécifique sur la Pennsylvanie et la Côte Est, ces Etats ont été touchés de la même manière, et il n’est pas possible pour l’instant d’estimer l’étendue des dommages. Dans la plupart des cas, il n’y a pas eu de pluies de type inondation, mais des précipitations persistantes. La taille de la récolte est maintenant estimée à moins de 400 000 tonnes courtes (360 000 tonnes métriques) compte tenu de conditions plus normales pour le reste de la saison de croissance. Ce qui a été planté a le potentiel de faire une culture normale.

Quelques données complémentaires
Estimation de la production mondiale au 28 juin 2019
 
 

Source: AMITOM, WPTC
Sociétés liées

AMITOM

Professional or non-profit organisation See details

WPTC

Professional or non-profit organisation See details
Actualités liées

Spain: Extremadura\'s tomato campaign to start on 25 July

See details

The 2019 season: processing prospects as of 16 May

See details

WPTC Crop update as of 29 March 2019

See details

WPTC Southern Hemisphere Crop update as of 27 February 2019

See details

AMITOM: early production prospects for 2019

See details
Back

________________________________________

Editor : TOMATO NEWS SAS -  MAISON DE L'AGRICULTURE - TSA 48449 - 84912 AVIGNON Cedex 9 - FRANCE
contact@tomatonews.com
www.tomatonews.com

 

 

Supporting partners
Featured company
Trade Data Monitor
Most popular news
Featured event
The European Pizza & Pasta Show
Our supporting partners